Les accords à ADP

LA POLITIQUE CONTRACTUELLE, LE FONDEMENT DU SYNDICALISME

FO ADP s’attache strictement à la défense des intérêts matériels et moraux des salariés, grâce à une politique réformiste fondée sur une politique contractuelle alliant son rôle revendicatif et sa fonction de contrepoids.

Quand le débat démocratique n’a pas lieu, quand la concertation ne fonctionne pas, quand la pratique contractuelle ne reçoit pas les moyens nécessaires, alors une organisation comme Force Ouvrière, dont le rôle est la défense des intérêts des salariés, appelle à la grève et à manifester sur ses revendications.

La politique contractuelle prônée par FO au niveau national a donné de nombreux résultats dont voici les principaux :

- création du régime de retraites complémentaires des cadres (AGIRC) en mars 1947

- création du régime des on-cadres (UNIRS) en mars 1957 (ARRCO) en décembre 1961

- création de l’assurance chômage (UNEDIC-ASSEDIC) en 1958

- l’indemnisation du chômage partiel, février 1968, accord interprofessionnel du 30 avril 1985

- l’établissement d’un fichier central de convention collectives, décembre 1964 la quatrième semaine de congés payés, mai 1965

- l’installation de l’APEC pour l’emploi des cadres

- l’accord sur la sécurité de l’emploi, février 1969 complété en 1974

- la préretraite pour les chômeurs âgés, mars 1972

- l’accord interprofessionnel sur la mensualisation de 1977

- l’accord sur la formation continue et le perfectionnement professionnel de juillet 1970, de juillet 86, de 2004 et 2009

- l’accord sur l’amélioration des conditions de travail

Vous trouverez ci-dessous les accords applicables à ADP signé ou pas par le syndicat Force Ouvrière des Aéroports de Paris (FO).