MOTION DU CONSEIL SYNDICAL DU SYNDICAT FO ADP du 15 janvier 2018 NON à la privatisation ! MAINTIEN du statut du personnel, MAINTIEN des emplois statutaires, ARRET des réorganisations

, par Christelle MARTIN

Le conseil syndical du syndicat FO ADP réuni ce jour le 15/01/18, s’adresse à tous le personnel d’ADP.

L’ensemble des médias le dit : le gouvernement prépare la privatisation d’ADP.

Attaché au service public et fidèle à ses positions, le Conseil syndical s’oppose à la privatisation.

Force est de constater que dans le cadre de la préparation de cette privatisation, le personnel subit la détérioration systématique de ses conditions de travail, l’augmentation de la productivité, la polyvalence, le non remplacement des départs, la sous-traitance de pans entiers d’activité, les réorganisations en cascade …Sans parler des licenciements y compris chez les cadres.

La privatisation mettrait en danger l’existence du statut du personnel et l’ensemble des garanties statutaires.

C’est pourquoi, le Conseil syndical réaffirme nettement :
- son REFUS de toute PRIVATISATION
- son attachement au maintien du STATUT DU PERSONNEL, et des EMPLOIS STATUTAIRES,
- ainsi que la nécessité de l’ARRET DES REORGANISATIONS

Le conseil syndical décide de faire connaitre publiquement cette motion et appelle l’ensemble du personnel à se réunir dans les services autour des militants FO ADP.

Par ailleurs, Il appelle à poursuivre la campagne de signature engagée au tour de la pétition lancé à l’initiative de notre syndicat intitulée : NON à la privatisation.

Enfin, le conseil syndical FO ADP estime qu’il faut utiliser tous les moyens possibles (incluant la grève) afin de combattre la privatisation d’Aéroports de Paris pour préserver le statut du personnel et les emplois statutaires.

Cette motion est adoptée par le conseil syndical à l’unanimité des présents - moins une abstention.

Orly le 15 janvier 2018