PRIVATISATION d’ADP, POUR FO, C’EST TOUJOURS NON !

, par Christelle MARTIN

Le syndicat FO ADP a pris connaissance de l’article de BFM business annonçant la privatisation d’ADP et la cession totale par l’Etat des 50.6% du capital détenu.

En l’absence de démenti du gouvernement sur la privatisation d’ADP, la question de la grève et du blocage des aéroports parisiens se posera comme en 2005.

En attendant la confirmation ou le démenti du gouvernement, FO ADP appelle l’ensemble du personnel à se mettre en grève le 22 mars et à rejoindre la manifestation parisienne à 14H contre les privatisations des services publics et pour la défense des agents et des statuts, avec les fonctionnaires, les agents de la SNCF et de la RATP en lutte également contre la privatisation de leurs entreprises.

En 2005, la mobilisation du personnel d’ADP dans l’unité de leurs organisations syndicales a permis d’empêcher la privatisation d’ADP. Il y a deux ans, nous avons bloqué le projet du ministre des finances MACRON de privatiser ADP. Ensemble, nous ferons reculer ce gouvernement comme tous ceux qui avant lui ont voulu privatiser notre entreprise.

NON à la privatisation d’ADP

OUI à la défense du statut particulier des personnels d’ADP

OUI à la défense des missions de services publics, des emplois publics

Les modalités pour le 22 mars (durée du préavis, assemblées de grévistes, horaires, lieux) vous seront communiquées ultérieurement. N’hésitez pas à vous tenir informés sur notre site Internet http://adp.force-ouvriere.org.

Roissy le 7 mars

Le tract en PDF