Retrait du projet de loi MACRON !

, par Christelle MARTIN

Le projet de loi dit « Macron » est en fait « fourre-tout », car il traite de nombreux sujets sans rapport les uns avec les autres : inspections du travail qui perdent leurs compétences dans le domaine préélectoral, conseillers prud’hommes réputés démissionnaires si ils ne se forment pas, handicap, etc.

Nombreux sont ceux qui se sont focalisés sur le travail du dimanche, titre III du projet, intitulé « Travailler », articles 75 à 85. Il est vrai que c’est une grave remise en cause du code du travail et des us et coutumes, car le travail du dimanche était interdit, sauf pour les services publics comme ADP, SNCF ou RATP, sans parler des fonctionnaires comme la police…

Mais ce projet va bien plus loin puisqu’il prépare la destruction des services publics, la facilitation des privatisations, et la remise en cause de la représentation des salariés dans la gouvernance des entreprises encore publiques.

Retrait du projet de loi Macron