À la une…

ELECTIONS PROFESSIONNELLES 2019 La profession de foi et les candidats

Découvrez la profession de foi de l’équipe FO et ses candidats

Derniers articles

  • Évolution du dossier pénibilité Lire la suite…

    Depuis longtemps Force Ouvrière explique que l’évolution du dossier pénibilité devait permettre d’allier l’efficacité pour les salariés à la simplicité pour les entreprises.

  • Heures d’informations autorisées et payées Lire la suite…

    Le patronat, MEDEF en tête, se félicite de l’élection de Macron à la tête du pays. La composition du gouvernement indique clairement l’objectif du nouveau président de la République, objectif clairement exposé dans son programme de campagne : poursuite de la casse du code du travail, casse de la Sécurité Sociale, casse du service public, du statut de la fonction publique et des statuts particuliers, privatisations…

    La direction d’ADP se frotte déjà les mains, tout comme les grandes entreprises françaises. Macron, ils le connaissent bien puisqu’il était notre ministre de tutelle. C’est lui qui voulait privatiser ADP il y a deux ans via la loi Macron 1, laquelle à l’origine ne se limitait pas à la privatisation des aéroports de province. Un pur produit financier à l’image de nos dirigeants actuels, qui semble estimer que pour relancer la croissance et l’emploi, il suffit de remettre en cause les protections des salariés et leurs acquis, et de faciliter les licenciements.

    Mais Macron comme ses prédécesseurs, comme le patronat de manière générale n’a peur que d’une chose : du rapport de force, des grèves généralisées, et du blocage du pays. Alors, il veut aller vite, réformer à coup d’ordonnances le code du travail à la fin de l’été, pour tenter d’empêcher toute résistance des salariés. En parallèle, nous avons appris par la presse que le ministère des finances travaillerait depuis plus d’un mois sur la privatisation d’ADP.

  • Pétition CONTRE la privatisation d’ADP Lire la suite…

    Selon les médias, depuis un mois, le ministère de l’Économie étudierait plusieurs scénarii pour vendre tout ou partie d’Aéroports de Paris. Une décision serait attendue à la rentrée.

    En 2005, le gouvernement RAFFARIN - suite à la mobilisation des salariés dans l’unité de leurs organisations syndicales - s’est engagé à ce qu’ADP reste public, l’inscrivant dans la loi de transformation de l’établissement public en société anonyme.

L'édito

Yves Veyrier : « 49.3 ou pas ? »

À l'heure où cet édito est rédigé, la question était posée, avec une petite idée de la réponse à venir !

- Éditoriaux de FO / , , ,
Lire la suite…

Dossier d'actualité

Les InFOs juridiques de FO ADP

La jurisprudence fait partie, au même titre que les articles de codes (code de l’aviation civile, code du travail, de la sécurité sociale, code pénal....) , des sources du droit français.

La jurisprudence est l’élément constitutif du droit le plus pratique en termes d’approche juridique. En effet, les arrêts de la cour de Cassation sont de véritables retours d’expériences.

Savoir que telle ou telle situation a été approuvée ou au contraire réprimée, connaître les sanctions auxquelles s’expose l’employeur si les règles de droit ne sont pas respectées ou encore démêler une situation nouvelle, en somme apporter des solutions, voici tout l’objectif de la jurisprudence !

En la connaissant, nous tirons tous avantage des expériences vécues par d’autres. À nous ensuite de les mettre à profit des salariés.

Vous trouverez dans cette rubrique, toutes les informations juridiques du syndicat Force Ouvrières des Aéroports de Paris (FO ADP).

Tout le dossier

Dossier d'actualité

XXXIème congrès du SG FO ADP

Le 31ème congrès du SG FO ADP a eu lieu les 21 et 22 novembre 2013 au siège de la Fédération FO, de l’Equipement, de l’Environnement, du Transports et des Services (FEETS-FO). 67 adhérents étaient présents ou représentés. Le rapport d’activité, le rapport financier et la Résolution d’Orientation Générale ont été aprouvé à l’unanimité.

Tout le dossier